ACCUEILAccueil  ACTUALITESBANDES DESSINEESDVD VIDEOSLIVRESMUSIQUESCONCOURS
 CONTACTContact
UNDERGROUND SOCIETY __ L'essentiel de la culture
xxx _ Vous avez choisit le pôle Articles _ ARTICLES LIENS
x
Choisissez une interview
   
 Autres articles : Didier Alcante + Nicolas Tackian + Valp + Manu Larcenet. 
   
INTERVIEW_
Nicolas Tackian _
Nicolas Tackian
J’essaie seulement de raconter quelques histoires qui me tiennent à cœur et de les faire partager au plus de gens possible ...
 
 
Bonjour Nicolas, pourrais tu te présenter d' abord à nos lecteurs ?
Je n’ai jamais été trés doué pour cet exercice. Je me rappelle qu’à l’école, à chaque fois que les professeurs nous demandaient de nous présenter, je glissais sous la table en faisant semblant de ramasser une gomme. Tiens, d’ailleurs, je crois bien que j’ai laissé tombé ma gomme ?.
 
Comment peut germer l'idée dans la tête de quelqu'un de se lancer dans la carrière de scènariste de BD ?
Et bien c’est une question pertinente.! En fait je n’ai jamais eu l’impression de me lancer dans une carrière de scènariste. J’essaie seulement de raconter quelques histoires qui me tiennent à cœur et de les faire partager au plus de gens possible. La BD est un des supports qui permet de réaliser ce rêve.
 
Est il facile dans un premier temps de vivre de la BD, ou vaut mieux t-il avoir un job "à côté" ?
Euh … Je n’ai pas encore réussi à établir cette équation. Le fait est que le métier de scénariste est un métier ou il faut s’attendre à galèrer un certain nombre d’années avant de pouvoir espérer en vivre généralement mal. D’ailleurs il ne faut mieux pas faire ce métier pour l’argent … Bien sûr arrivé à un certain niveau de reconnaissance et de succés, on peut faire fortune … dans 1 % des cas.
 
Déjà deux albums chroniqués sur notre site, et surtout deux univers bien différents ! Comment arrives tu à t'y retrouver là dedans ?
C’est tout l’intérêt de ce métier … Mettre en place des univers différents, se faire plaisir, toucher à tout !. Je ne suis pas du genre "l'auteur habité par son univers", je m’intéresse à une histoire à un moment donné, je la développe, ensuite elle se détache de moi, elle ne m’appartient plus. Elle vie sa vie et moi je vogue vers de nouveaux horizons !! La liberté quoi !!..
 
A l'inverse de "Relais Et Mago" qui est franchement comique, "Trackers" se veut trés réaliste avec une approche ésotérique. Où puise tu toutes ces idées ?
Pour moi, Relais et Mago est un véritable défouloir qui est né de mon goût pour le travail de Terry Pratchett, de mes expériences de rôlistes, d’organisateur de Grandeur Nature et du trait délirant d’Olivier Fagnere. Tracker est directement inspiré de mes expériences dans le monde de l’ésotérisme. En fait, j’ai longtemps été rédac chef d’un magazine traitant de tous les mystères occultes de notre civilisation … Mais Tracker est également imprègné de quelques croyances plus personnelles.
 
Comment travailles tu avec tes dessinateurs ?. Peux tu nous raconter comment tu conçois un scénario jusqu'à la livraison du scénario au dessinateur ?
Dans un premier temps, j’écris un synopsis de l’histoire. Ensuite je fais le découpage de l’album séquence par séquence. Enfin je découpe l’action et les dialogues page à page. Toutes ces phases s’enchaînent parallèlement au travail du dessinateur. J’aime beaucoup écrire en flux tendu. Cela me permet de coller au plus proche de mes envies et de celles du dessinateur ...
 
On retrouve beaucoup de liens entre l'album "Relais Et Mago" vers son site web. Et on peut y découvrir un méga concours !!!.... Dis nous en plus !!
Et bien c’est une idée un peu folle qui consistait à faire gagner aux lecteurs leur personnage de BD !! «ça a trés bien fonctionné et 5 lecteurs sont présents dans le tome 2 de Relais et Mago.
 
On note dans tes histoires un fort penchant pour le fantasy ou encore le fantastique !!!.. Ca fait longtemps que tu aimes ce genre de narration ?
J’aime tous les genres de narration mais la Fantasy, la SF et le fantastique font partie de ma culture la plus directe !. De plus, ces univers permettent au narrateur de jouir d’une liberté de création totale. Faire de la fiction historique, c’est une autre pair de manche.
 
Tiens, en lisant "Tracker" par exemple on imagine bien cette série adaptée au cinéma !... Sur toutes tes séries, laquelle verrais tu adapter en film et par qui ?
Tu ne crois pas si bien dire… Tracker a failli être adapté en série TV !!... Il s’agissait à l’époque d’une coproduction franco américaine M6 / Sci Fi par la productrice d’Highlander (la série) … Ca a capoté pour des histoires de financement … comme toujours !!.
Aujourd’hui, Mourad Boudjellal, Jean Wacquet, Stéphane Miquel et moi travaillons sur le processus inverse : L’adaptation BD d’un long métrage que nous avons écrit Stéphane et moi et qui est en cours de production en France.
 
As tu vu le dernier film d' Enki Bilal au cinéma ?. Et qu'en es tu pensais ?
Je ne l’ai pas encore vu, je ne pourrais donc pas te donner d’avis. Par contre, le seul fait que des producteurs français se soient mouillés pour faire vivre un gros projet de SF me réjoui fortement !. Rien que pour ça, je participerais à l’effort de guerre et j’irai le voir ... En France, on a beaucoup de mal avec ce genre de projet, des films comme "Immortel" pourraient changer la donne si ils fonctionnent bien en salle.
J'ai l'impression que la BD Française au du mal à s'adapter au cinéma, comme par exemple Blueberry et Vaillant qui n'ont pas remporter vraisemblablement du succés. A l'inverse, les comics US jouissent d'un succés impressionnant !!! Qu'en penses tu ?
Je pense que l’adaptation est un travail difficile qui demande un scénario bêton. La seule conclusion qui s’impose est que les scénaristes américains sont plus forts que nous dans ce domaine. Là bas, les studios n’ont qu’un seul objectif : Mettre tout en œuvre pour faire un bénéfice maximum en offrant la top qualité au public. Ici, c’est la même chose, la seule différence c’est qu’on oublie souvent qu’il ne suffit pas d’exploiter une licence pour faire un bon film … Maintenant, toutes les adaptations américaines ne sont pas des réussites, loin de là.
 
As tu vu Spiderman, X Men et La Ligue Des Gentlemans Extraordinaires...
J’ai vu Spiderman et X men et j’ai apprécié le travail narratif et visuel de ces films. Je n’ai pas vu Hulk aprés avoir pris connaissances des mauvaises critiques unanimes. Je n’ai pas vu La ligue par respect pour Alan Moore dont je vénère le talent et qui désavoue cette misérable adaptation. Rien qu’à la bande annonce j’avais déjà envie de déchirer l’écran. Du coup j’ai racheté la Bd en me disant "Alan, tu les auras !".
 
Autrement, quels genre de films regarde tu et quels sont les derniers films que tu as vu ?
Je regarde un peu tout ce qui sort (ah les joies de la carte MK2 Gaumont !). Mes derniers films cultes sont : 21 grammes et Lost in translation ! J’adore la narration ( l’opposé) de ces deux films ! Big Fish m’a également beaucoup touché … et puis j’ai fait récemment honneur à mes origines arméniennes en allant voir Vodka Lemon , un film que je vous conseille.
 
Je crois savoir que tu as monté une structure audiovisuelle du nom de Studio Delawine !!!... Quelles sont les productions que vous y avez réalisés ?
Le Studio Delawine (le studio des gagnants !) commence tout juste son activité de production. C’est une structure qui a pour vocation de produire les projets persos de ses associés et de leurs amis. Nous avons pour l’instant permit la venue au monde d’un long métrage (Living in Extasy, réalisation Mikis Fernandez) et d’un court métrage (La Cave, réalisation Stéphane Miquel et Nicolas Tackian). Nous avons en projet pour 2004, la production et la réalisation d’un court métrage en 35 mm ainsi qu’une piéce de thêatre. La meilleure maniére de faire quelque chose dans l’audio visuel, c’est de le faire soit même !.
 
Plusieurs nouvelles séries sont prévues sous peu sur Soleil Editions et Semic Editions ?
Chez Soleil, la volonté partagée de Jean Wacquet et de votre serviteur est de développer des séries ambitieuses et des one shot. Nous avons signé pas mal de projets en 2003 et nous avons encore beaucoup de chose à mettre en place en 2004. Que du soleil !.
Chez Semic c’est une autre histoire. Je ne suis pas certain que leur collection "album cartonné" perdure … En comics ce sont les meilleurs ( Thierry Mornet est le mec le plus compétent et le plus passionné que je n’ai jamais rencontré! ) par contre en album franco belge, le navire prend sérieusement l’eau.
 
Quels sont tes projets pour cette année et l'année prochaine !!!... Peux tu nous dévoiler tes futures titres à sortir .
La grosse actu c’est "les Insurgés d’Edaleth" avec Alain Brion et Stéphane Miquel. Ensuite, nous aurons un gros space opéra (Bad Legion avec Mike Ratera), le premier tome d’une série d’anticipation réalisée avec un auteur japonais (Le septiéme ange avec Kenjo Aoki), un album one shot dans la collection Lattitude (l’anatomiste avec Loic Godart), un Kookabura Universe avec Ludollulabi … Puis en réserve il y a également une série dans la collection Start, un one shot avec une "pointure" du comics américain, un one shot avec un dessinateur coréen et quelques autres surprises.

Un dernier mot à ajouter ?
Longue vie à tous !!!....

 
Philippe Duarte
 
 Photos + dessins: Valton et Fagnère  
 
 
REVENIR EN HAUT
Page crée par : Splatter prods 
 
 L'ESSENTIEL DE LA CULTUREx 
La structure collective de Underground Society Webmag est dirigée, codée et implantée sur le web par Philippe Duarte et tout les membres issus de l'association Smile And Pepper + Splatter Productions. Ce site est visible sur Internet Explorer 4.0 et testé sous d'autres formats [ nous ne sommes pas responsables des dommages occassionés ]. Tous les articles sont Copyright et restent la propriété exclusive de leurs auteurs.